Croisements chez les drosophiles

a. Déterminer le nombre de caractères étudiés et la dominance ou récessivité des phénotypes étudiés. Justifier chaque affirmation.

b. Poser le problème à résoudre.

c. Comment appelle-t-on un tel croisement ?

d. Ecrire les deux hypothèses qu'il permet de tester.

e. Par un raisonnement rigoureux qui s'appuiera sur les représentations des garnitures chromosomiques et l'écriture des génotypes, tester les 2 hypothèses puis conclure.

Une feuille pour guider le raisonnement.

Le corrigé complet.